ABC du mariage : Part 1


Tu es fraîchement débarquée dans les blogs mariage, et pour être honnête tu te dis que les bloggeuses sont bien gentilles mais toi, tu ne piges rien ! Entre les mots anglais, les abréviations et les abréviations de mots anglais, tu en es presque arrivé à envisager sérieusement d’engager un traducteur pour essayer de décrypter tout ça ? Pas de panique, Lulu est là pour t’aider à apprendre le langage des « brides ».

Alors oui au grand désarroi des filles qui n’ont jamais été très à l’aise avec la langue de Shakespeare, le vocabulaire du mariage contient beaucoup de mots anglais. Pourquoi ? Parce qu’on peut dire ce qu’on veut sur les Etats-Unis, mais niveau tendance et  tendance mariage en particulier, ils sont au top ! Et plutôt que de faire des traductions pas franchement jolies, les blogs frenchies  préfèrent utiliser les mots originaux.

Alors pour t’aider dans tes recherches, voici pour toi un petit glossaire du vocabulaire incontournable à connaître :

 

Source: Wedding chicks

Source: Wedding chicks

♥ A comme ARBRE A EMPREINTES : Tendance il y’a quelques années, cette idée de souvenirs qui remplacent (ou complètent) le livre d’or traditionnel est devenue un classique depuis quelques années. Le principe ? Tes invités déposent leur empreinte sur une toile pour former les feuilles d’un arbre qui aura été dessiné ou peint au préalable. Résultat ? Un joli tableau à accrocher chez toi, où chacun aura mis un peu du sien.

 

♥ B comme BRIDEZILLA : Un syndrome qui risque peut-être de t’arriver. Ne craint rien, ce n’est pas contagieux ! Imagine la fusion d’une « bride » et de « godzilla » et tu auras un aperçu de ce qu’est cette maladie terrible qui touche une bonne majorité de future mariée : Crise de nerfs, pleurs parce qu’on n’arrive pas à trouver le bon coloris de lanternes, ou parce que tata Francine n’a toujours pas donné sa réponse alors qu’on a envoyé le faire-part y’a 4 jours. Oui en gros c’est le nom rigolo qu’on a donné au pétage de plombs des mariées qui ont tendance à penser mariage 24/24h, 7/7j. (Et si tu te poses la question je n’ai pas été épargné mais j’y ai survécu, et plus important encore, mon amoureux aussi !)

♥ Et comme BAKER TWINE : Baker quoi ?! Tu as peut-être déjà vu ce mot sur certains blogs en te demandant de quoi il s’agissait. Ben en fait c’est simple, c’est comme de la ficelle normal sauf qu’elle est plus jolie parce qu’elle est bicolore et moi j’adore ! Tout de suite çà t’upgrade une guirlande de fanions !

 

Source: Style me pretty

Source: Style me pretty

C comme CANDY BAR (aussi appelé sweet table) :

Autre grand classique des mariages depuis pas mal d’années, c’est une table à bonbons et autres sucreries qui a généralement un grand succès auprès des invités de tout âge.

 Mais aussi comme CAKE TOPPER :

Source: Style me pretty

Source: Style me pretty

C’est la déco que tu mets tout en haut de ton gâteau de mariage. (Et non y’a pas que les figurines (ringardes) classiques dans la vie)

Et comme CEREMONIE LAÏQUE : C’est une cérémonie en plus de la mairie, et qui en général remplace l’église ou un autre lieu de culte. C’est en gros, le genre de cérémonie qu’on voit dans les séries ou films américains et qui nous font baver d’envie, durant laquelle on déclare notre amour à notre futur(e) et où on réalise (ou pas) un acte symbolique pour sceller notre union.

 

 D comme DIY: Abréviation de « do it yourself ». C’est le fait de faire soi-même quelque chose : sa déco, ses faire-part, ou pourquoi pas son repas de mariage ou son gâteau. Très tendance aussi parce que forcément plus économique que de le confier à un professionnel et en temps de crise, les économies c’est pas de refus hein ?

 

E comme EVJF ou EVG (aussi appelé bridal shower) : Abréviation de « enterrement de vie de jeune fille » ou « enterrement de vie de garçon ». Si en France, c’est plutôt synonyme de méga fiesta en boîte et bizutage de la future mariée, personnellement je suis plutôt adepte du concept américain, plus glamour selon moi. Mais après chacun ses goûts.

 

 

Ou comme ESCORD CARD : C’est un système qui

Source: Un Beau Jour

Source: Un Beau Jour

remplace le plan de table traditionnel. Habituellement, les plans de tables sont présentés sous forme de tableaux, avec la liste des numéros (ou noms) des différentes tables et les noms des personnes qui s’y trouvent. L’inconvénient de cette méthode, c’est qu’étant donné que le classement est fait en fonction de l’ordre des tables, ce n’est pas toujours facile de retrouver son nom, surtout si il y’a beaucoup d’invités. Mais avec l’escord card, la vie est plus jolie j’ai envie de dire. Là ce sont bien souvent de petites cartes sur lesquelles sont marqués les noms des invités et chacun a la sienne. Elles sont rangés par ordre alphabétique (ce qui fait gagner un temps précieux : Ben oui, plus vite trouvé, plus vite on peut retourner faire la fête !) et une fois qu’on a trouvé sa carte, on regarde le numéro de table qui est inscrit dessus. Et voilà !

 

 F comme FANION : Vous voyez les petites guirlandes de « triangles » qu’on trouve dans les fêtes foraines ou dans certains bals de village. Et ben c’est ça !

 

 

Source: La mariée aux pieds Nus

Source: La mariée aux pieds Nus

G comme GYPSOPHILE : Ce nom qui sonne un peu comme un composé de dentifrice ou de chewing-gum et en réalité une petite fleur blanche qu’on croirait tout droit sortie d’un champ et qui fait fureur dans les mariages depuis quelques années.

 

J comme JUPON : Le jupon pour celle qui ne saurait pas, c’est ce qui donne la jolie forme à votre robe. Et pas question d’acheter n’importe lequel ! Il faut au préalable avoir choisi votre robe et ensuite pour le choisir 2 solutions : Prendre celui que vous propose la vendeuse du magasin où vous avez acheté votre robe (et qui coûte environ un bras et demi) ou bien l’acheter vous-même mais dans ce cas, pense à demander à la vendeuse quel diamètre de cerceau il te faut. Sinon tu risques de te retrouver avec un jupon trop petit et qui ne donnera pas assez de volume à ta robe ou un jupon au contraire trop grand et qui donnera une forme horrible à ta robe (je parle d’expérience…).

On se retrouve très vite pour la deuxième partie de cette article! A très vite!

Pour la suite, c’est par ici !

 

Laisse un commentaire