Comment trouver un photographe qui déchire ?


« Les photos sont un des plus précieux souvenirs que tu garderas de ton mariage alors ça vaut vraiment le coup d’investir dans un très bon photographe ! »

Cette phrase, tu l’as lu ou entendu des dizaines de fois. Du coup, tu es en train de te mettre la pression pour trouver ton photographe et tu en as des sueurs froides : « Comment je peux être sûre que c’est le bon? Et si je regrettais? Est-ce que les photos sur son site sont vraiment les siennes?  »

Oui je sais pas si tu as remarqué mais quand on cherche un photographe, on a vite l’impression de chercher l’âme sœur sur un site de rencontres tellement on a l’impression que l’enjeu est ultra important. Alors relax, je vais essayer de t’aider à prendre la bonne décision.

 Où trouver la perle rare?

 

♦ Sur les sites spécialisés dans le mariage :

Mariages.net

Wedzem

 

♦ Dans les salons du mariage

 

 Par le bouche à oreille 

 

♦ Sur les carnets d’adresses de tes blogs préférés:

Le carnet d’adresses de la Fiancée du Panda

Le carnet d’adresses de la mariée aux pieds nus

Le carnet d’adresses de Queen for a day

Le carnet d’adresses du blog de Madame C

Etc…

♥ Au préalable :

 

Aller voir son site internet pour avoir un aperçu de son style et de son travail.

♦ Vérifier sa réputation sur internet via des forums par exemple.

♦ Si possible, demander l’avis de mariés.

Ce n’est pas toujours possible mais qui mieux que d’anciens « clients » pour avoir un avis objectif sur ton futur photographe potentiel.

♥ Les questions à lui poser :

 

Ça y’est, tu as un rendez-vous, et pour optimiser au mieux votre entretien, voici quelques idées de questions à lui poser pour savoir si oui ou non c’est l’homme qu’il te faut (comme prestataire hein? C’est pas le moment d’avoir un coup de foudre pour le photographe! Je te cache pas que ça ferait un peu mauvais genre.)

♦ Que comprend votre formule?

Ben oui, pour commencer c’est pas mal de savoir ce que comprend le service que tu es sur le point de payer. Même si la plupart du temps, les formules sont bien détaillées sur le site internet du photographe ou sur sa plaquette de tarifs, on peut parfois avoir des surprises.

♦ Sur quel support rendez-vous les images?

Album, DVD, support papier. Tout dépend du photographe, alors pareil, si ce n’est pas précisé, demande.

Avez-vous du matériel de secours en cas de problème?

Evidemment ça n’arrive pas tous les jours, mais un appareil qui lâche, ça peut arriver. Et c’est plutôt bon signe de voir que le photographe prévoit cette éventualité en ayant des solutions de secours. Si par contre, sa devise c’est advienne que pourra (en gros: « Meuuuuh non, il arrivera rien alors à quoi bon être prévoyant!), moi je dis prudence. Un vrai pro doit savoir anticiper les éventuels pépins.

comment trouver un photographe

 

♦ Comment seront utilisés les images après le mariage?

Certes ce sont tes proches, et ton mari et toi sur les photos mais théoriquement, les images appartiennent au photographe donc il peut en faire ce qu’il veut. Alors c’est parfois bien de demander ce que le photographe compte faire des photos après le mariage (les diffuser sur un blog par exemple). Parce que si l’idée d’avoir ta tête (et accessoirement ton mariage), diffusée sur la place publique ne te ravit pas vraiment, dis-le au photographe. Normalement, il devrait respecter ton choix. Si ce n’est pas le cas, tu devrais peut-être aller voir ailleurs.

Y’a-t-il un moyen pour que mes invités puissent acheter les photos?

Beaucoup de photographes aujourd’hui, proposent de diffuser les photos sur un compte privé sur internet. Ainsi, chaque invité, muni d’un code que le photographe vous donnera le jour du mariage, pourra aller sur le site pour voir les photos et en commander s’ils en ont envie.

♦ Travaillez-vous seul ou en équipe? 

C’est un détail mais être plusieurs photographes sur un même mariage c’est pour moi un atout. Alors bien entendu, ça ne veut pas dire qu’avec un seul photographe, le résultat sera moins bien. La plupart des photos de mariage que tu vois sur les blogs sont l’oeuvre de photographe solo pour la plupart et pourtant tu vois bien que le résultat est sublime. Mais on va dire, qu’être deux (ou plus) à couvrir un événement c’est un bonus. Parce que l’un ne voit pas forcément les mêmes détails que l’autre, et parce qu’on est sûr de pouvoir capter le maximum d’instants importants. Bref, tu comprends l’idée quoi !

Combien êtes-vous dans l’entreprise et est-ce vous qui serait présent le jour du mariage?

Tu vas me dire, qu’est-ce que c’est que cette question bizarre! Mais figure-toi que cette question ne va pas forcément de soi. Certains photographes très réputés prennent plusieurs mariages pour une seule et même date et décident donc de déléguer le travail. C’est comme ça que toi, naïve que tu es, tu croyais voir débarquer la crème de la crème à ton mariage, et tu te décomposes en voyant qu’il a juste envoyé un de ces collaborateurs. Alors certes, s’il l’a envoyé à sa place c’est certainement qu’il fait du bon travail aussi mais mieux vaut avoir toutes les cartes en main dès le départ pour décider si oui ou non, cette solution te convient ou pas.

♦ Si besoin est, acceptez-vous de faire des heures supplémentaires?

Ça se discute mais selon moi, c’est quand même un signe d’une nature un peu rigide s’il te répond que non. Bien sûr qu’il ne va pas rester jusqu’à minuit si vous n’avez payé que pour la mairie et le vin d’honneur mais attention à ne pas avoir l’excès inverse: Le photographe pour qui « l’heure c’est l’heure » ! Si vous aviez convenu qu’il reste jusqu’à 19h et qu’à 18h55, il remballe déjà, alors que tes nièces sont en train de te faire une petite danse (plus ou moins réussi. Elles auraient quand même pu s’entraîner un peu plus parce que là franchement je leur mets un 4, grand max! Et encore je suis gentille. Mais bon paraît-t-il qu’on peut pas dire ça à des enfants de 3 ans alors je me tais… ). Ben là tu vois, même si la danse de la fleur (fanée certainement, au vue de la prestation) était un peu au ras des pâquerettes (Ahlala qu’est-ce que je suis drôle!! Tant d’humour dans une seule personne, ça m’épate!) pour moi c’est pas professionnel s’il ne reste pas un peu plus pour prendre quelques photos de ce moment, même si théoriquement selon le contrat il a le droit de partir. C’est sûr qu’il y’a certainement des mariés qui exagèrent mais franchement si ça se joue à quelques minutes près et qu’il se passe quelque chose de spécial qui est important pour vous deux, un vrai pro doit rester un chouïa plus longtemps que prévu pour immortaliser ce moment (et sans frais supplémentaire selon moi).

♦ Combien de photos vous remettrez nous?

Oui parce que tu vas avoir la mauvaise surprise de découvrir que certains photographes décident de ne vous qu’une sélection limitée des photos prises ce jour-là. (Un peu frustrant hein? Je sais!) Bien sûr c’est une question de temps de travail certainement, mais nous les mariées, on aime bien avoir le plus de photos possibles alors ça fait un peu râler quand même (Zut alors!). Donc il vaut mieux le savoir pour éviter toute mauvaise surprise.

♦ Que se passe-t-il en cas d’annulation?

Oui je sais, ton chéri et toi c’est love for life mais comme dans la vie on n’est jamais sûrs de rien, mieux vaut prévoir toute éventualité.

Et c’est bien de savoir combien de temps à l’avance on peut annuler la prestation au minimum, sans avoir à payer de frais par exemple.

♦ En combien de temps livrez-vous les photos?

Ça aussi c’est bien de le savoir pour éviter d’être comme une âme en peine dans l’attente de nouvelles de votre photographe au bout d’une semaine alors que dans sa tête à lui, il compte vous les rendre 2 mois après (oui désolée de briser tes rêves mais hélas, c’est loooong avant de pouvoir avoir tes photos).

Repérer le mec louche :

 

Il te propose de le payer au black:

Refuse ! Même si le mec t’a l’air parfaitement honnête, tu ne le connais pas, je te rappelle. Alors ne prends pas de risque, même s’il te promet une bonne ristourne en échange. Parce que sans contrat, pas de garantie. Il peut très bien vous lâcher au profit d’un mariage mieux payé ou bien modifier ses tarifs au dernier moment pour des prétextes plus que douteux. Et dans tous les cas, c’est quand même assez peu professionnel comme démarche. Alors à éviter.

♦ Il n’a pas de site internet, le book qu’il te montre, est assez peu fourni et les mariés sur les photos paraissent tout droit sortis des modèles vendus dans les cadres.

Ben c’est peut-être le cas, alors à moins que tu trouves plusieurs personnes (qui ne font pas partis de ses proches hein? Sinon c’est de la triche!) qui te disent qu’il a fait un travail formidable et qui t’en montre la preuve, si j’étais toi je passerai mon chemin. Parce que des photographes qui font des albums avec des photos qui ne leur appartiennent pas pour attirer des clients ça existe! Mais en général ça se repère facilement alors essaye de ne pas être trop naïve et ouvre l’œil.

♦ Tu trouves son travail juste correct mais vraiment qu’est-ce qu’il est sympa et marrant!

Avec lui c’est sûr: ambiance assurée ! Et tu es sûre qu’il mettrait tout de suite tes invités à l’aise! Euh c’est bien joli tout ça, mais dans ce cas-là embauche-le comme animateur et laisse faire les vrais pros pour les photos. Parce qu’un bon feeling, ne garantis pas un bon travail. Et faudrait pas que ton roi de la déconne se sente tellement à l’aise, qu’il se retrouve avec le reste des invités sur la piste de danse ou au bar en train de boire un coup ou 2 … ou 3, en oubliant qu’il est avant tout là pour travailler. (Ça parait assez improbable comme situation et pourtant… ça s’est déjà vu…)

♦ Le DJ/Animateur/Photographe/Vidéaste:

Alors lui c’est inspecteur Gadget. Il te le promet, il l’a déjà fait pleiiiin de fois, et il sait TOUT faire. Oui sauf que DJ c’est un métier à part entière, photographe et vidéaste aussi. Et pour avoir vu des bons DJ travailler, je ne vois pas trop comment tu peux à la fois, être attentif au déroulement de la soirée pour assurer une parfaite ambiance ET capturer tous les petits et grands moments importants de la soirée. C’est pas possible! Alors même si tu ne disposes que d’un petit budget, je suis désolée pour Mac Gyver mais tu peux pas le prendre. Ne fais pas ça à ton mariage. Par pitié!! (Là aussi personnage improbable et pourtant… Ah oui y’a des gens rigolos des fois quand même!)

Ses tarifs sont bien en-dessous des prix du marché.

En général, ça sent le débutant à plein nez ou bien le mec qui a juste un bon appareil photo et qui arrondit ses fins de mois en faisant des photos à des mariages. Alors renseigne-toi bien avant de l’engager.

♥ Quand le contacter ?

 

Entre 6 et 8 mois avant. Plus si c’est un photographe hyper réputé. Mais si ce n’est pas le cas, et que tu es du genre à être très relax dans ton organisation ou que vous avez décidé d’organiser votre mariage en 4 mois ( oui ça existe!), tu as encore tes chances passé 6 mois.

♥ Dernier conseil :

 

Une fois, ton photographe chéri choisi, envoie-lui quelques semaines avant le mariage, la liste des photos qui sont pour toi indispensable. Il n’est pas question de TOUT lister mais l’idée c’est plutôt de lui donner un aperçu de ce qui te tient le plus à cœur, afin qu’il sache quelles photos tu souhaites vraiment et que tu sois au final la plus satisfaite possible. Ce serait par exemple dommage que tu te retrouves avec des tonnes de photos de vous deux, si pour toi, ce qui compte ce sont les photos de ta famille et de tes amis. Ou inversement.

 

Voilà avec tout ça, tu es parée pour faire de bonnes recherches. Et une fois ton photographe sélectionné, et s’il répond avec succès à ton « interrogatoire » et que son travail te plaît, alors à partir de là, on se détend et on fait confiance! Si tu l’as soigneusement choisi, il n’y a pas de raison que tu sois déçue.

 

P.S. Oui je sais que l’histoire de la danse des petites nièces parait incroyablement réaliste mais non, ce n’est pas une histoire vécue. C’est mon jeu d’actrice époustouflant qui rend ça, si plausible.

J’avoue même autre chose: Je ne suis qu’une impostrice (ben oui le féminin d’imposteur bien entendu!). Je suis totalement le genre à fondre même si l’enfant en question se contente de tourner maladroitement sur elle-même et manque de perdre l’équilibre.

Laisse un commentaire