Les trucs pas glamours que personne ne te dit sur le post-accouchement

après l'accouchement

Si tu es comme moi et que tu es l’une des premières de tes copines à être tombée enceinte, tu ne peux te fier qu’à ce que tu lis sur internet pour savoir à quoi t’attendre.

Et souvent que vois-tu? Des mères au teint frais, au visage épanoui par le bonheur infini d’être devenue mère et qui postent 3 fois par jour sur Instagram combien la maternité a donné un sens à leur vie…

Alors toi, naïve, tu attends cette félicité suprême avec grande impatience…

Moi perso, le premier mois après l’accouchement,  j’ai pensé contacter le SAV pour cause de publicité mensongère !

Alors oui, certes, ton bébé, c’est le plus beau et tu l’aimes (quand il est propre et qu’il pleure pas)! Mais le reste, on en parle du reste??

Comme  je suis une vraie copine, j’estime que tu as le droit de savoir toute la vérité. La cruelle vérité… TATATAAAAAAM ! (Musique d’angoisse)

Si tu es prête à tout entendre alors c’est parti!

Partie 1 : Ton corps à la maternité…

Tu auras des contractions APRES l’accouchement.

Alors je te rassure, on est loin des contractions de travail. Mais après avoir accouché, t’aimerais bien te dire que les contractions et toi c’est terminé… Mais non ! Pendant quelques jours, après l’accouchement, ton utérus se contracte pour reprendre sa forme initiale donc ne sois pas surprise quand on te donnera ta dose de doliprane et que tu ressentiras des douleurs de règles !

Tu auras du mal à t’asseoir pendant une ou 2 semaines.

Oui bon ça c’est en cas d’épisiotomie ou de déchirure mais c’est assez fréquent donc c’est bien de savoir que pendant plusieurs jours tu auras l’impression de t’asseoir sur un amas de clou. Tu vas voir c’est sympa !

Toujours en cas de déchirure, tu es interdite de papier toilette jusqu’à cicatrisation. Yay !

Oh joie! Tu ne t’en doutais pas de ça je parie… Moi non plus !! Alors va faire tes petites affaires en emportant une bouteille d’eau et une serviette avec toi parce qu’il faut te rincer à l’eau MAIS garder la cicatrice sèche après. Oui et n’oublie pas qu’en plus tu saignes donc évite de prendre tes belles serviettes brodées hein?…

Tu peux avoir des fuites urinaires.

Je te rassure, ça n’arrive pas à tout le monde, mais ce n’est pas rare non plus. Il faut dire que le bébé a déjà pesé bien lourd sur ton pauvre périnée mais alors la poussée pendant l’accouchement, c’est un peu la goutte de trop pour lui. ( C’est le cas de le dire…) Mais une petite rééducation du périnée et tu devrais être comme neuve.

Tu vas dégouliner de lait après chaque douche.

Ah ce sentiment merveilleux d’être une vache laitière…Que tu décides d’allaiter ou non, il faut que tu saches que les hormones qui provoquent la lactation, se mettront en route dans tous les cas, et tu vas donc expérimenter quelques petites situations bien sympathiques comme les tâches de lait sur le t-shirt ou mon préféré: les seins qui se mettent à goutter comme un vieux robinet après la douche…

Tu peux avoir une nouvelle poussée de vergetures si tu n’y fais pas attention.

Personnellement c’est ce qui m’est arrivé. Je pensais avoir échappé aux vergetures sur le ventre. Je me disais « Chouette! J’ai de la chance! »… Oui Lulu, bien sûr… Sauf que ce qui provoquent les vergetures, ce n’est pas uniquement la prise de poids et l’extension du bidou. Ce sont aussi les hormones. Et des hormones, ma poulette, après l’accouchement, tu vas en avoir aussi. Donc continue de te crémer même APRES l’accouchement. Je ne sais pas si ça t’évitera quoi que ce soit, mais au moins tu auras mis toutes les chances de ton côté.

Tu vas saigner. Beaucoup !

Quand tu vois sur ta liste donnée par la maternité « serviettes hygiéniques ». Vraiment, ne te contente pas des petites protections périodiques normales. Parce que quand on te parle des pertes de sang post-partum, il serait judicieux de te prévenir que ça ressemble plus à de petites hémorragies hein? Ta petite serviette nana ou always, elle tiendra même pas une heure. Alors au diable le glamour, et vive la grosse protection de grand mère qui dépasse de la culotte! D’ailleurs côté culotte c’est pareil hein? Tu vas en tâcher pas mal alors ta jolie culotte en dentelle, tu oublies la première semaine!

Ton ventre sera mou comme un flan pâtissier !

Tu le sais peut-être déjà mais oui, ton ventre qui quelques heures avant, ressemblait à une montgolfière et maintenant devenu une chose flasque et un peu gonflé. Mais tout rentre dans l’ordre en quelques semaines/mois! Rassure-toi tu n’es pas condamnée à ressembler à un Flamby !

Autre joyeuseté: Les caillots ! Yay !

ATTENTION ! Âme sensible, sautez ce passage. Je vais être un peu « crue » dans ce paragraphe et vous en saurez beaucoup plus sur moi que vous ne le voudriez. Vraiment ! J’insiste, c’est dégueu!! Bon… Très bien! Vous l’aurez voulu…

Pour rester dans le côté tellement sexy de l’hémoglobine, on passe au level supérieur: les caillots!

Je ne m’attendais pas DU TOUT à ça d’autant que je ne savais même pas que ça pouvait arriver. Alors imagine ma frayeur la première fois que j’ai vu ça! Je me douchais tranquillement et là que vois-je tomber de mon entrejambe? Un truc affreux qui ressemblait (je m’excuse par avance pour cet description forte appétissante. En même temps je t’avais prévenu!) à une espèce de petite escalope rouge. Alors moi, calme et stoïque comme toujours, je panique en pensant qu’ils m’ont oublié un bout de placenta et que je vais faire une hémorragie (hypocondriaque? Moiiiiiiii ?!! Je suis outrée.). J’appelle donc une sage-femme qui vient, regarde la dite escalope et qui me dit gentiment « Non c’est juste un caillot. »

Euh… pardon?? C’est du sang coagulé, ce machin?? Mais c’est énorme!!!!!! « Oh j’en ai déjà vu des bien plus gros! » qu’elle me répond.

Ah bon très bien…

Donc d’après ce que j’ai cru comprendre, c’est loin d’être un truc qui arrive à tout le monde. Mais certaines femmes (dont moi) « caillottent » beaucoup comme disent les sages-femmes. Tu es donc prévenu quand tu mettras à accoucher d’une escalope. (Haha! Ouais là j’avoue, je fais exprès de le répéter!)

Si ça venait à t’arriver, cela dit, tiens les sages-femmes au courant. Quelques caillots ce n’est pas grave, mais si ça devient un peu trop récurrent ça peut être dangereux alors sois vigilante.

Côté psychologique:

 

Fatigue et hormone: le terrible duo

La fatigue post-accouchement les gars…. Je sais que tu penses avoir déjà été fatiguée dans ta vie… Epuisée même … Détrompe-toi! Tu ne comprends le mot « épuisement » que si tu as déjà eu un nouveau-né. Je t’assure…

Et alors tu combines ça avec ta chute d’hormones et tu as un beau combo gagnant où tu vas te mettre à pleurer pour un rien.

Voire même à sacrément déprimer pour certaines personnes, mais  j’y reviendrai sûrement dans un article sur le baby blues/dépression post-partum.

Tu ne comprendras rien à ton bébé !

Non non ! Je suis désolée ! On t’a peut-être déjà servi ce genre de phrases : « Tu verras! Une maman sait ce dont son bébé a besoin » mais c’est archi faux!! Enfin non. Ce n’est pas faux. C’est juste faux pour les premières semaines après l’accouchement. Et ce genre de phrases peut vraiment faire culpabiliser les mères.

Combien de fois j’ai pleuré en repensant à cette phrase et en me demandant ce qui clochait chez moi parce que moi, je ne comprenais rien à mon bébé. Elle pleurait et je n’avais aucune idée de ce dont elle avait besoin. Et je me disais qu’une bonne mère le saurait forcément. Même les sages-femmes semblaient mieux comprendre ma fille que moi.

La vérité, c’est qu’il va vous falloir à ton bébé et toi, un peu de temps pour apprendre à vous connaître, vous habituer l’un à l’autre et vous « synchronisez » en quelque sorte. Et au bout de quelques mois, alors oui! Tu seras une vraie experte de ton bébé. Et tu te retrouveras dans des situations du style « Mais comment tu as su qu’il voulait ça?? ». Toi haussant les épaules avec un air faussement modeste : « Je sais pas. Je le sais c’est tout! » (émoji lunettes de soleil intérieur!)

Non! Tu n’auras pas forcément le coup de foudre pour ton bébé (et tu n’es pas une horrible personne pour autant!) !

C’est bien de le savoir pour que tu ne te sentes pas comme la pire mère de la Terre, mais oui, tu peux ne pas « aimer » ton bébé tout de suite. En fait, c’est un peu comme dans toutes les relations humaines. Il y’a des personnes qui vont tomber amoureuse tout de suite, et puis d’autres chez qui il faudra un peu de temps. Le temps d’apprendre à se connaître un petit peu et tu verras, ensuite tu ne voudras plus le lâcher. 😉

Ton bébé peut « préférer » son papa les premiers temps…

Alors qu’on s’entende bien. Evidemment que je ne veux pas dire que ton bébé ne t’aimera pas, ou qu’il préfèrera réellement son papa plus que toi. D’ailleurs pas la peine de paniquer si tu es enceinte. Tu n’expérimenteras peut-être jamais ça, mais sache que si c’est le cas, TOUT va bien! Je le dis parce que j’ai vécu ça et c’est aussi arrivé à une amie.

Ton bébé pleure, tu fais tout ce qu’il y’a à faire, tu le nourris, tu le berces, tu lui chantes des chansons… RIEN n’y fait! Son père arrive, le prend et en 3 min emballé c’est pesé! Et maintenant c’est toi qui pleure en te disant que ton bébé ne t’aime pas et que tu es vraiment pas faite pour être mère! (Oui on passe beaucoup (trop) de temps à se dire qu’on est nulle!) Si tu expérimentes ça toi aussi, avec le recul je peux te garantir que l’amour de ton bébé, tu finiras par le ressentir.

Même si tu es une grosse bille, maladroite, qui ne suit pas à la lettre toutes les recommandations des réseaux sociaux en matière de portage/allaitement/alimentation bio et maison/etc… :p Aujourd’hui, je peux te dire que ma fille est collée à mes baskets 24h/24 et pourtant je suis loin d’être la mère de l’année! 😉

Mais ce qu’il se passe (je pense), c’est que quand tu es une maman un peu anxieuse et stressée, le bébé ressent ton stress, il voit que tu n’es pas calme, que tu es au bord de la crise de nerfs, et du coup lui aussi se sent stressé. Et puis son papa arrive, les pleurs ne l’affectent pas, il est détendu, et là d’un coup le bébé se sent rassuré. C’est tout. Ça ne fait pas de toi un moins bon parent pour autant, et pas la peine non plus de culpabiliser parce que tu lui communiques ton stress. Un bébé c’est mine de rien très résistant et tu ne vas pas le détruire parce que tu t’es mis en colère ou que tu as pleuré devant lui. De toute façon, je suppose que tu ne fais pas exprès d’être dans tous tes états non? Donc ne t’auto-flagelles pas pour quelque chose sur lequel tu n’as aucun contrôle. Dis toi juste, que comme pour tout, ça s’arrangera. Tu as ma parole! 😉

Après le retour à la maison:

Côté câlin, la première fois, ça fera sûrement mal.

Déjà ne t’attend pas à ce que ce soit la fête au village de suite!

Entre la fatigue, les saignements, les douleurs, et parfois aussi, l’impression (purement psychologique) que ton entrejambe est devenu un champ de ruine, tu risques de faire patienter ton cher et tendre pendant quelques semaines (voire même mois pour certaines) avant de reprendre vos petites affaires.

Et la première fois, c’est assez douloureux, on ne va pas se mentir. Alors pas de panique, c’est pas la torture non plus. D’autant que si tu te sens prête psychologiquement, c’est vraiment supportable. Mais c’est bien de garder en tête que oui, ça peut tirer un peu. (Ah et c’est bien aussi de garder en tête que même si tu allaites, tu peux tomber enceinte quand même hein?! Je préfère le préciser parce que c’est pas évident pour tout le monde. Donc on prend ses précautions sous peine de se retrouver 9 mois plus tard dans la même situation! )

En cas de césarienne, on attend minimum 18 mois pour faire le petit deuxième.

Alors, en général, je ne sais pas pourquoi, mais après l’accouchement , il y’a plein de papas qui se mettent déjà à penser au deuxième parce que « t’as vu chérie comme c’est génial?! »…………. Alors déjà porte-le pendant 9 mois avec l’inconfort qui va avec. Ensuite vis un accouchement, et on en reparle ok???

Mais si jamais tu es toi aussi pressée de revivre ce calvaire bonheur, ton utérus lui en revanche, surtout si tu as subi une césarienne, n’est pas assez costaud pour vivre une autre grossesse dans la foulée. (Enfin plus exactement, c’est la cicatrice qui n’est pas encore assez solide pour supporter le poids et l’étirement lié à une nouvelle grossesse.) Il veut bien faire des miracles mais il va falloir lui laisser le temps de se remettre un peu quoi. Donc on attend au moins 18 mois avant d’entamer les nouveaux essais bébé.

 

 

Bien évidemment, je fais exprès de ne te parler que du négatif. Parce que je trouve justement qu’on a tendance à parler uniquement du positif et que ça m’agace un peu parce que pour ma part j’aurais aimé qu’on me prévienne que non, la maternité, ce n’est pas que licorne et paillette! :p C’est tout aussi difficile que beau. Et c’est important selon moi, de ne pas avoir des attentes trop élevées et irréalistes en  ce qui concerne la naissance et tout ce qui l’entoure, sous peine de tomber de haut et de faire une bonne dépression post-partum parce qu’on ne s’attendait pas à tous les autres aspects moins séduisants et plus terre à terre.

Mais je tiens quand même à te rassurer. Bien sûr que ça apporte aussi son (gros) lot de bonheur surtout si tu arrives à lâcher prise et que tu profites de l’instant sans essayer de te comparer à qui que ce soit. 

Alors je te souhaite une bonne fin de grossesse, un bel accouchement et puis vive les culottes filets !

 

Laisse un commentaire