Mariage mixte: Un joli mélange 3


mariage-mixte

Mariage mixte

« Le progrès nait de la diversité des cultures et de l’affirmation des personnalités.« 

Pierre Joliot

Est-ce que tu as regardé le reportage de l’émission « Zone interdite » hier soir?

Moi oui en tout cas. C’était sur les mariages mixtes, un sujet qui m’intéresse doublement puisque j’adore tout ce qui touche au mariage, et ensuite parce que, tu ne le sais peut-être pas, mais mon mari et moi faisons aussi partis des 25% de mariage mixte en France.

Oui 25% ! Hier on en parlait justement, et il était étonné. Il trouvait que çà représentait un gros pourcentage. Moi en y réfléchissant, je me dis qu’avec toute la diversité culturelle  qu’on a en France, ça ne fait quand même pas tant que çà. Et je pense que ça représente bien ce qu’il en est. La mixité est un peu mieux accepté aujourd’hui, mais ce n’est pas encore devenu quelque chose de naturel pour autant.

C’est parfois même pour certains, le parcours du combattant pour faire accepter son couple auprès de sa famille ou de son entourage. Surtout quand la différence culturelle entre les deux familles est grande.

Pour nous par exemple, ça a été un peu compliqué, surtout au début. (Et encore par rapport à certains, ça s’est plutôt bien passé je dois dire)

Je suis française et mon mari lui, bien que français aussi, (je tiens à le préciser parce que parfois les gens ont tendance à confondre l’origine avec la nationalité), est d’origine algérienne et de religion musulmane.

Alors tu te doutes bien que des préjugés sur lui et sur nous, il y’en a eu! Peut-être, toi-même sans t’en rendre compte, tu es déjà en train de t’en faire.

« Est-ce qu’elle va se convertir? »

« Est-ce qu’ils élèveront leurs enfants dans la religion musulmane? »

« Est-ce qu’il lui interdit de boire de l’alcool et de manger du porc? »

Autant de questions que se posent les gens quand ils ont su qu’on était en couple. Mais que je crois, du moins j’espère, on a réussi à dépasser aujourd’hui.

Il faut dire que les gens d’origine maghrébine n’ont pas une excellente réputation en France (comme dans beaucoup de pays occidentaux d’ailleurs).

Bon évidemment, c’est peut-être dû aux infos qu’on entend à la télé sur la menace djihadiste. Mais je pense que ça vient aussi surtout du fait que leur culture est tellement différente de la nôtre que la plupart des occidentaux ne les comprennent pas. Ils se font une fausse idée de leurs traditions et de leur religion.

D’ailleurs, les préjugés vont aussi bien souvent dans les deux sens. Au départ, sa famille aussi, craignait que je me montre méprisante ou intolérante avec eux, ils s’inquiétaient de la façon dont on allait élever leurs petits enfants, etc…. Les mêmes inquiétudes que mes parents avaient eux-mêmes de leur côté.

Et puis, quand chacun a rencontré la famille de l’autre, qu’on a appris à se connaître, les barrières et les préjugés ont fini par tomber. Et nos parents ont pu être rassurés.

Pour tolérer, il faut essayer de connaître, de comprendre et de se mettre à la place de l’autre. Quand on prend vraiment la peine de s’intéresser à l’autre, on finit par s’apercevoir qu’il y’a une grosse part d’imagination dans ce qu’on croyait savoir des autres cultures.

Je ne sais pas si je fais bien d’en parler parce que c’est un sujet assez personnel mais après tout, je me dis que c’est peut-être important aussi de montrer que non, un couple franco-maghrébin ce n’est pas forcément comme on l’imagine.

Alors pour répondre à tes questions, voilà : J’ai épousé l’homme le plus gentil, respectueux et tolérant que je connaisse. Pour nous, la religion est une affaire individuelle. Je l’aime mais je ne crois pas en l’Islam, alors je ne me convertirai pas. C’est aussi simple que ça. Pour moi, on ne se convertit pas pour faire plaisir à quelqu’un. On se convertit par conviction. Et il est du même avis que moi. C’est pour cette raison, qu’il ne m’a jamais demandé de me convertir. Tout comme moi, je ne lui demanderai jamais de changer de religion pour moi.

Pour le porc et l’alcool c’est pareil. A la maison, on en achète rarement parce que je ne me vois tout simplement pas faire deux repas différents mais il ne m’a jamais interdit quoi que ce soit et d’ailleurs chez mes parents ou au restaurant, il m’arrive fréquemment de prendre des plats contenant du porc. Il n’y a vraiment aucun malaise non plus avec ça.

Et enfin pour la question des enfants, nous n’en avons pas encore mais on y a déjà discuté et (est-ce que c’est la bonne chose à faire ou pas, on ne sait pas. Mais est-ce qu’il y’a vraiment UNE bonne chose à faire?) on pensait élever nos enfants avec une double culture et une double religion. Mon mari leur apprendra ses traditions, et ses croyances. Et je l’encouragerai à le faire parce que je trouve que ce sera enrichissant pour eux. Mais ils ne seront pas élevés pour autant en tant que musulman. Ils auront aussi mon point de vue, plutôt athée de ma part et de celle de mes parents et plutôt catholique pour le reste de ma famille.

Et plus tard, quand ils seront plus grands, ils choisiront la religion qui leur convient.

Je sais que c’est un sujet très sérieux que je te propose aujourd’hui. Et je m’excuse de la longueur de cet article mais c’est un sujet qui me tient vraiment à cœur comme je te disais. Alors même si ce ne sera peut-être pas ton article préféré, c’est pas grave, je tenais quand même à t’en parler.

Mais promis, la prochaine fois, je reviens avec un sujet 100% préparatifs de mariage.

Et si jamais ce sujet te concerne parce que tu fais toi aussi partie d’un couple mixte, n’hésite pas à venir me raconter tout çà en commentaire! 🙂

En attendant je te remercie de m’avoir lu et je te dis à bientôt!

Bisous

mariage-mixte

Crédit: Purnima Photography


Laisse un commentaire

3 commentaires sur “Mariage mixte: Un joli mélange